Blog

Blog > Premiers pas avec l'interface de la StreamBox

le 17 May 2010

Interface de gestion de la StreamBox

Le flux internet (le “streaming”) est parfois (souvent ?) créé par un vieil ordinateur qui traine au fond d’un placard. Mais que se passe-t-il quand un fidèle auditeur appelle pour signaler que l’on ne peut plus écouter sur le site ?

Après quelques minutes, quelques caisses déplacées, un écran trouvé à la hâte, on se rend compte que plus personne ne sait trop qui a configuré cet ordinateur.

En cherchant, il apparait que le système d’exploitation n’est plus très à jour, que la poussière a fait sa place, que le vieux disque dur fait un bruit du tonnerre et que l’ensemble doit consommer son lot d’électricité à lui tout seul.

Par dessus tout, il est fort probable que plus personne ne sache configurer le logiciel choisi à l’époque pour alimenter le site internet.

Logiciel libre

Internet et la diffusion de flux audio sont bien des domaines où les logiciels libres ont pu démontrer leur savoir-faire. Les plus informaticiens d’entre vous pensent sûrement au projet Icecast qui depuis 1999 propose toutes les briques libres nécessaires pour mettre son direct “sur internet”.

Mais lorsque l’on a trouvé (ou mis en place) une solution de streaming, il faut bien l’alimenter depuis son studio. Malheureusement installer et maintenir correctement un petit serveur sous Linux, modifier les quelques fichiers de configuration représentent parfois un frein fatal à la mise en place de ces solutions.

La StreamBox est le compromis qu’il vous manquait dans ce cas : une solution à base de logiciel libre … prête à l’emploi.

Du son et de la compression

La StreamBox installée, “rackée” dans votre studio, les 3 fils branchés (électricité, réseau et son), il ne vous reste plus qu’une formalité: vous laissez guider par l’interface de la StreamBox.

Voyons ensemble comment en quelques secondes vous arrivez à cela :

c’est à dire être en direct sur internet.

Depuis n’importe quel ordinateur de votre réseau, un simple navigateur pour permettra d’accéder à l’interface de votre StreamBox.

Pour l’heure, c’est la liste des flux gérés qui vous intéresse et en particulier d’ajouter un nouveau flux.

Les paramètres d’accès au serveur sont faciles à trouver soit sur votre serveur, soit dans l’interface conviviale de votre offre de streaming.

Vient ensuite le choix de la compression appliquée au son de votre antenne. Encore une fois, la StreamBox vous laisse toute liberté.

Pour le format, vous pouvez utiliser les 3 grands standards utilisés sur internet : Ogg/Vorbis, MP3 ou AAC. Pour de multiples raisons qu’il serait trop long d’exposer ici, Tryphon vous recommande l’utilisation du format ouvert et libre qu’est Ogg/Vorbis.

Pour la qualité, il vous faudra faire un compromis entre la fidélité et la bande passante disponible. La StreamBox ne vous limitera en rien, son processeur Atom vous permettra les plus hautes qualités. Ne vous focalisez pas trop longtemps sur ce choix, vous pourrez modifier à tout moment ce paramètre en fonction de vos tests ou des retours des auditeurs.

Si la bande passante à votre disposition le permet, vous pourrez créer plusieurs flux dans des formats ou des qualités différentes. Vos auditeurs vous en remercieront.

Sérénité

Toutes les modifications du paramétrage de votre StreamBox sont prises en compte immédiatement. Vous pouvez ainsi juger directement si elles conviennent.

En revanche, ces modifications ne sont sauvées (et prises en compte au prochain redémarrage) qu’à votre demande. Vous pouvez sauver la configuration lorsque vous l’avez testée avec succès.

Donc en cas de malheur lors vos modifications et tests de configuration, il vous suffit de redémarrer votre StreamBox pour revenir au dernier paramétrage sauvegardé.

Supervision

Alimenter votre flux internet se fait en continu, 24h/24, 7j/7. Il est cependant important de s’assurer que “tout va bien” avec la même précision. Pour cela, la StreamBox intégre une supervision vous permettant de vérifier plusieurs paramètres en un clin d’oeil, ainsi que de consulter un historique (jusqu’à un an).

Le tableau de bord vous présentent les derniers évènements survenus : redémarrage, problème de connexion avec l’un des serveurs de streaming, vous saurez ce qui s’est passé du point de vue de la StreamBox et à quelle heure.

Deux graphiques vous montrent l’évolution sur les 24 dernières heures de la latence réseau avec le serveur de streaming, ainsi que le débit réseau de votre StreamBox. Deux paramètres essentiels pour détecter un problème de bande-passante qui pourrait gêner l’envoi (upload) de vos flux internet.

Les différents évènements sont consultables plus en détails. Ils sont conservés plusieurs jours pour vous permettre de revenir en arrière et d’analyser une perturbation. De même pour les graphiques de supervision du réseau sont visibles dans leurs tailles complètes.

Ce système de supervision est basé sur le logiciel libre Munin. Il est très facile d’intéger la StreamBox à un système de supervision plus général sur votre réseau (avec Nagios par exemple).

La StreamBox de Tryphon est un boitier prêt à l’usage vous permettant de créer votre (ou vos) flux internet. Robuste, silencieuse, sans disque dur, à la consommation électrique très faible, rackable, la StreamBox s’intégre parfaitement dans un studio de radio moderne.